Faire un don
LE LIEN PARENTS-ENFANTS EST LA CLÉ DANS LE
BIEN-ÊTRE ET LE DÉVELOPPEMENT DES TOUT-PETITS
À chaque naissance, le monde recommence.
Nous avons besoin de vous pour mieux accueillir la vie.
Au CHUGA, nous voulons offrir le meilleur à chaque enfant, dans un environnement de haut niveau et profondément humain

Notre hôpital couple-enfant est au service de toute la population des Alpes. Il prend en charge les futurs parents, les parents, les nouveau-nés et les enfants :

  • Assistance médicale à la procréation
  • Maternité
  • Réanimation néonatale
  • Chirurgie du nouveau-né
  • Suivi pédiatrique spécialisé

Les débuts de la vie, c’est avant tout une rencontre et une découverte.

Nos soignants ont à cœur d’offrir aux enfants et à leurs parents une prise en charge individualisée et profondément humaine.

Ensemble, donnons vie à des projets centrés sur les besoins de l'enfant et de ses parents
Soutenez nos premiers projets
icon-dl-plaquette-dark
Fiche projet
Unité familiale de néonatologie

Créer une unité où les parents pourront vivre avec leur nouveau-né prématuré

700 000 €
POUR OUVRIR LA PREMIÈRE UNITÉ FAMILIALE DE NÉONATOLOGIE EN FRANCE.

700 000 €
POUR OUVRIR LA PREMIÈRE UNITÉ FAMILIALE DE NÉONATOLOGIE EN FRANCE.

icon-dl-plaquette-dark
Fiche projet
Jardin thérapeutique en rééducation pédiatrique

Innovons dans la rééducation des Enfants à l’Hôpital Couple Enfant

 

40 000 €

POUR CRÉER UN JARDIN THÉRAPEUTIQUE PARTICIPANT À LA RÉÉDUCATION, À l’EVEIL ET AU BIEN-ÊTRE DES ENFANTS*.

* Plus de 300 enfants, hospitalisés chaque année dans le Service de Médecine Physique et de Réadaptation Pédiatrique et à l’Hôpital de Jour de Rééducation du CHU GRENOBLE ALPES pourraient en bénéficier !

40 000 €

POUR CRÉER UN JARDIN THÉRAPEUTIQUE PARTICIPANT À LA RÉÉDUCATION, À l’EVEIL ET AU BIEN-ÊTRE DES ENFANTS*.

* Plus de 300 enfants, hospitalisés chaque année dans le Service de Médecine Physique et de Réadaptation Pédiatrique et à l’Hôpital de Jour de Rééducation du CHU GRENOBLE ALPES pourraient en bénéficier !

Grâce à votre soutien, les 2 projets suivants ont pu être réalisés
AU PROFIT DES ENFANTS, DE LEURS PARENTS ET DE LEURS PROCHES
IRM en Jeu

L’IRM en jeu, financée par nos généreux donateurs*, permet désormais d’améliorer la prise en charge des jeunes enfants qui vont passer un examen IRM.

Cette IRM factice, en forme de fusée, leur permet de se préparer à l’examen, en les déstressant grâce à un procédé original et ludique.  

Montant du projet : 25 000  €.

Voir la vidéo

Encore un grand merci à nos donateurs :
* Les Blouses roses, Agdermi, Lion’s club Porte de France, Chorale Mélusine, les clubs Rotary Grenoble Sud, Ouest et Belledonne ainsi que la fondation Rotary.

Parents, enfants : mieux vivre à l’hôpital – Lits accompagnants pour la pédiatrie

La présence des parents auprès de leurs enfants hospitalisés est très importante pour permettre à ces derniers de mieux vivre les soins et leur séjour à l’hôpital.

Grâce à nos généreux donateurs, nous avons pu grandement améliorer les conditions d’accueil et d’hébergement des parents en renouvelant notamment les lits accompagnants. Ils peuvent désormais dormir auprès de leurs enfants hospitalisés.

Montant du projet : 33 770 €.

Un grand merci à nos donateurs :
Qualit’Express, Cross ITEC, Agdermi.

Ils témoignent
A Grenoble, l’hôpital veut créer la 1ère unité familiale de néonatologie en France. C’est un projet formidable car les parents pourront enfin vivre avec leurs bébés prématurés. Notre fille Jade est née à l’hôpital de Grenoble. Nous nous sentons forcément concernés. Rejoignez-nous !
Olivier GIROUD
Footballeur champion du monde, parrain de la priorité Pédiatrie et accompagnement de la naissance
Projet "Unité familiale de néonatologie"
Ils témoignent
Tout au long de l'hospitalisation, il faut y croire malgré les hauts et les bas souvent fréquents, l'espoir et les inquiétudes car la prématurité, c'est un combat pour la vie. Créer une unité familiale de néonatologie est donc primordial pour le bébé et les parents !
Cyril GALLOIS
Papa de Valentin né à 25 semaines
Projet "Unité familiale de néonatologie"
Ils témoignent
La prise en charge du bébé prématuré et de sa famille est un révélateur de la société que l’on choisit pour demain. La création d’une unité familiale au sein du CHU Grenoble Alpes est un magnifique projet !
Charlotte BOUVARD
Directrice fondatrice de l’association SOS Préma
Projet "Unité familiale de néonatologie"
Ils témoignent
L’environnement du bébé prématuré a une influence sur son bien-être immédiat mais aussi sur son développement futur. C'est déjà notre préoccupation essentielle. Nous voulons aller plus loin : pour le bien du tout-petit, la néonatologie doit devenir un lieu de vie pour les parents.
Pr Thierry DEBILLON
Chef du service néonatologie
Projet "Unité familiale de néonatologie"
Ils témoignent
Notre fils Alban est né à 28 semaines de grossesse. C'était un grand prématuré. Aller le voir tous les jours en néonatologie me demandait beaucoup d’énergie : au bout de 6 jours, j’étais en effet sortie de la maternité mais très affaiblie. Je me déplaçais en fauteuil roulant … Face à de telles situations, la création d’une unité Familiale de néonatologie prend tout son sens !
Eloïse MARCELLI
Maman d'un petit Alban
Projet "Unité familiale de néonatologie"
Ils témoignent
Je suis très sensible à la prise en charge des enfants malades et de leurs familles. Donner au CHU, c’est soutenir des projets concrets, qui améliorent directement le quotidien et la qualité de vie des tout-petits, qui sont les plus fragiles.
Éric HELD
Gérant de QUALIT’ EXPRESS, parrain de la priorité Pédiatrie et mécène du CHUGA
Projet "Parents, enfants : mieux vivre à l’hôpital - Lits accompagnants pour la pédiatrie"
Ils témoignent
J'ai l'habitude de dire aux enfants : si je me bats, tu te bats et si je gagne, tu gagnes.
Alexandre GIROUD
Champion du monde de quad, parrain de la priorité Pédiatrie
3 000
naissances par an
sont accueillies par notre maternité de niveau 3
650
Bébés
sont soignés chaque année en néonatologie au CHUGA, dont 150 à 170 grands prématurés
Le CHUGA accueille 1 des 5 centres de diagnostic préimplantatoire en France.
Grâce à ces centres, les futurs parents peuvent éviter de transmettre à leur enfant une maladie génétique incurable et d’une particulière gravité
Soutenez aussi le CHUGA sur ses 3 autres priorités !